Éco-dialogues 8 - Conférences-débats

du 9 au 13 mai 2012
VENDREDI 11 MAI - 20h30
L'eau est la vie. Sortons de la marchandisation de l'eau !
Riccardo PETRELLA
Cinéma Le Palace
A la fin des années 1980, la Banque mondiale et les groupes dominants des pays les plus «développés» ont fait accepter par la communauté internationale le «principe» que l'eau n'est rien d'autre qu'un bien économique à évaluer, gérer, valoriser… Face à cette privatisation et financiarisation de l'«Or bleu», il y a urgence à ce que l'eau soit enfin reconnue par tous comme le premier bien commun public mondial dans le cadre d’un nouveau Pacte mondial pour l’eau. Quelles luttes exemplaires ont été, sont et devront être menées à travers le monde par les communautés citoyennes ? Comment prendre en mains la re-publicisation de cette ressource précieuse et de la gestion des services hydriques ?

Conférence animée par Vincent Tardieu.
SAMEDI 12 MAI - 16h30
L'eau : pourquoi et comment la partager
Dany DIETMANN
Cinéma Le Palace
Sur notre planète en train de passer d’une gestion de l’abondance à une gestion de la pénurie, l'observation du moindre cours d'eau nous offre une merveilleuse «leçon de choses» sur les cycles aquatiques et leurs incidences. L'eau en aval correspond à ce qu'on en a fait en amont, l'eau en amont est fonction de ce qui a été envoyé dans le sol et dans l’atmosphère. A nous de veiller à la quantité et à la qualité de l’eau qui tombe du ciel et de celle qui provient du sol, et donc à l’équilibre des chaînes alimentaires pour permettre la survie des espèces. D’où l’absolue nécessité d’une eau gérée de façon globale, en dehors de toute contingence politicienne et économique.

Conférence animée par Vincent Tardieu.

SAMEDI 12 MAI - 20h30
GRAND DIALOGUE : L' "or bleu" : l'indispensable bien commun
Dany DIETMANN et Riccardo PETRELLA
Cinéma Le Palace
Dangereusement menacée par les dégradations environnementales, et désormais tributaire d'une impitoyable financiarisation à l'échelle planétaire, l'eau est extraite, souvent à l'excès, quantifiée, retraitée, marchandisée, au même titre que n'importe quelle matière première. Chez nous comme dans tant de régions du globe – urbanisées, agricoles ou naturelles –, elle est devenue en quelques décennies un enjeu crucial pour le maintien de tous les équilibres (naturels, sanitaires, économiques, sociaux, politiques…). Les témoignages et les expériences complémentaires d'un environnementaliste de terrain et d'un économiste-humaniste, tous deux porteurs d'espoir, seront confrontés à nos interrogations et à nos propositions afin d'inventorier ensemble les solutions pour qu'ici et ailleurs cette ressource précieuse (re)devienne un bien protégé et partagé.

Conférence animée par Vincent Tardieu.
INFORMATIONS et RESERVATIONS

Mairie du Vigan
du lundi au vendredi 9h-12h et 13h30-17h
04 67 81 66 00