Éco-dialogues 21 - Conférences-débats

17, 18 et 19 novembre 2016
SAMEDI 19 NOVEMBRE - 17h à 19h et 20h30
Medias et environnement
Jean-Baptiste COMBY ; Hervé KEMPF
Auditorium

Samedi 19 de 17 h à 19 h - Auditorium 


CONFÉRENCE-DÉBAT

«La face cachée de la médiatisation des enjeux environnementaux»

 DSC4748Jean-Baptiste COMBY
Aujourd’hui, les enjeux environnementaux sont ouvertement discutés dans le paysage public mais leur médiatisation, trop souvent dépolitisée, permet de passer sous silence leurs causes structurelles. L’emprise croissante des logiques managériales et gestionnaires sur le politique et les médias conduit à faire de l’écologie une affaire de morale individuelle, masquant le fait que ces questions relèvent bel et bien de choix collectifs et idéologiques.
Jean-Baptiste Comby déconstruit minutieusement les discours dominants sur les enjeux écologiques. Tout en les confrontant à certains principes en vogue au sein du mouvement écologiste – qui se distingue des autres contestations sociales par son inclination à politiser, au quotidien, chaque recoin de nos modes de vie –, il dénonce une médiatisation qui s’affranchit de toute critique du capitalisme et n’hésite pas à déformer la réalité. Un décryptage pour le moins stimulant !


Le sociologue Jean-Baptiste Comby est maître de conférences à l’Institut français de presse de l’université Paris II Panthéon-Assas.
Il est l’auteur de La Question climatique : genèse et dépolitisation d’un problème public, Raisons d’agir, 2015. Parmi ses articles récents : “À propos de la dépossession écologique des classes populaires“, Savoir/Agir, n° 33, 2015.

 puce-microphone  présentée et animée par Vincent Tardieu
SAMEDI 19 NOVEMBRE - 20h30
Plaidoyer pour une information libre et indépendante
Hervé KEMPF
Samedi 19 - 20 h 30 - Auditorium 

CONFÉRENCE-DÉBAT

«Plaidoyer pour une information libre et indépendante»

La crise environnementale, qui découle largement des rapports sociaux, engage aujourd’hui le destin de l’humanité. Depuis les années 1980, Hervé Kempf n’a cessé de dénoncer la collusion entre des acteurs politiques désengagés et des médias oligarchiques et dépendants des intérêts des puissances financières, l’apologie de la publicité et de la consommation, la culpabilisation de l’individu…
Hervé Kempf vient témoigner de ce que seuls des médias indépendants peuvent aujourd’hui vraiment diffuser une information plurielle et indépendante et redonner aux questions environnementales leur juste place dans la sphère publique.
Sont mis en débat la liberté d’informer, le financement des médias, la diversité des supports (journal papier ou en ligne), les nombreuses initiatives pour une presse alternative, la responsabilité politique, l’implication des citoyens…

 DSC4755

Hervé KEMPF

Journaliste et essayiste spécialisé dans l’écologie, Hervé Kempf est parmi les premiers à vulgariser la question du changement climatique (en 1989 dans le premier Reporterre) et, plus largement, le problème de la crise écologique globale, dans Courrier international et La Recherche. À partir de 1998, il couvre pour Le Monde les questions d’environnement (chronique “Écologie“).
Il est l’auteur, au Seuil, de Fin de l’Occident, naissance du monde, 2013 ; Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, 2011 ; L’Oligarchie ça suffit, vive la démocratie, 2011 ; Comment les riches détruisent la planète, 2007. www.reporterre.net

 

 puce-microphone  présentée et animée par Vincent Tardieu
INFORMATIONS et RESERVATIONS

Mairie du Vigan
du lundi au vendredi 9h-12h et 13h30-17h
04 67 81 66 00