Éco-dialogues 17 - Ateliers-tables rondes

28-29-30 novembre 2014
SAMEDI 29 NOVEMBRE - 10 - 12 H
COMMENT RÉPARER ET VALORISER LE PAYSAGE ?
MORGANE COSTE-MARRE ET JAMES ARONSON
Salle Lucie Aubrac
COMMENT RÉPARER ET VALORISER LE PAYSAGE ?
 DSC3132 LeFloch-Aronson-CostesMarre ED17Comment anticiper les paysages de demain ?
La première option, fréquemment utilisée, est de définir un plan global de gestion de la forêt, des cultures, du développement urbain... afin d’anticiper indirectement les paysages de demain. Une manière plus directe, pratiquée dans certaines aires protégées, consiste à la mise en place d’un observatoire du paysage, c’est-à-dire le suivi de l’évolution temporelle du paysage par la comparaison de photographies prises sur plusieurs années aux mêmes endroits et sous le même angle de vue.
La seconde option est plus récente et consiste à réparer le paysage grâce à la restauration écologique. Pratiquée sur des sites malmenés par l’homme, cette technique permet d’impulser un nouvel élan à la nature et de remettre en place des écosystèmes.

Avec (de droite à gauche)
Morgane COSTES-MARRE, chargée de mission « patrimoine » à l’Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes, en charge notamment de l’Observatoire photographique des paysages.
           www.observatoiredespaysages.fr
James ARONSON, chercheur écologue au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS, Montpellier).
           www.cefe.cnrs.fr
Modération : Bertrand SCHATZ, écologue au CNRS et membre des ÉCO-DIALOGUES


L'atelier est précédé de la projection de : AIGOUAL, LA FORÊT RETROUVÉE (version courte)
Docu-fiction de Marc KHANNE (France, 2007, 13 minutes)
Version courte de l’histoire vraie du reboisement d’une montagne à la croisée des vents et des déluges de pluie.
À la fin du XIXe siècle, le surpâturage et l’industrie avaient réduit les forêts du mont Aigoual à une peau de chagrin, et les inondations ravageaient les vallées. Deux hommes, le forestier Georges Fabre suivi du botaniste Charles Flahault, consacrent alors leur vie à la reforestation de la région. Les défis sont nombreux : climatiques, scientifiques, et surtout humains ! À force d’obstination, ils réussissent cependant à entraîner avec eux la population et l’administration. En 35 ans, 68 millions d’arbres seront plantés !
Entre témoignages et reconstitutions, le film présente toute l’universalité de cette épopée toujours actuelle et exemplaire.

Aigoual-Guy-Gregoire-PNC-mic

 

 

Forêt de l'Aigoual. Crédit photo : Guy Grégoire (PNC)

 

 

 
SAMEDI 29 NOVEMBRE - 14 H - 16 H
COMMENT CONSTRUIRE UN ATLAS PARTICIPATIF DU PAYSAGE ?
MANUEL IBANEZ
Salle Lucie Aubrac
COMMENT CONSTRUIRE UN ATLAS PARTICIPATIF DU PAYSAGE ?
 DSC3163 Ibanez ED17Cet atelier relate l’expérience du Collectif des garrigues qui a publié un Atlas des garrigues avec plus d’une centaine d’auteurs et mis en ligne une encyclopédie participative basée sur l’échange d’informations relatives au territoire de la garrigue montpelliéraine et nîmoise. Cette démarche a pour objectif de centraliser l’information sur ce territoire, de favoriser les manifestations sur la nature et la culture locale, et de faire émerger une prise de conscience de l’identité de ce territoire par ses habitants. Ceux-ci peuvent apporter leurs informations en positionnant différents types d’éléments (menhir, caselle, lavogne, biodiversité…) sur une carte interactive, en signalant les actions de différentes associations et en suscitant des réflexions thématiques diverses (devenir de l’agriculture locale, gestion du tourisme, émergence de nouvelles activités sportives…). Le succès de cette démarche démontre l’importance de l’appropriation d’un territoire par ses habitants, et conditionne le devenir du paysage local.
collectif-des-garrigues-logo

Avec Manuel IBANEZ, responsable de projets au Collectif des garrigues
www.wikigarrigue.info

Menhir sur la Cham des Bondons. Crédit photo : Guy Grégoire


 
INFORMATIONS et RESERVATIONS

Mairie du Vigan
du lundi au vendredi 9h-12h et 13h30-17h
04 67 81 66 00