Éco-dialogues 16 - Conférences-débats

10-13 avril 2014
VENDREDI 11 AVRIL - 20 H 30
DE SACRÉS COCHONS !
EDMOND DOUNIAS
CINÉMA LE PALACE
DE SACRÉS COCHONS !
SANGLIERS ET PEUPLES FORESTIERS DE BORNÉO
Le sanglier barbu d’Indonésie (Sus barbatus barbatus) est une espèce sauvage emblématique de l’île de Bornéo. Mammifère migrateur infatigable, il remplit des fonctions écologiques essentielles à l’entretien naturel des forêts. Tout en étant le gibier le plus convoité, il est l’élément symbolique saillant de la culture des Punan – derniers chasseurs-cueilleurs de l’île – qui lui attribuent un rôle fondamental de médiateur entre les hommes et les divinités dispensatrices des ressources de la forêt. Le sanglier barbu n’est pas seulement bon à manger, il est également bon à penser et il est un acteur déterminant pour comprendre les relations que ces peuples entretiennent avec l’un des derniers grands massifs forestiers du monde. Cet animal étrange et encore mal connu, véritable clé de voûte écologique et culturelle, nous alerte sur le fait qu’aucune préservation durable des forêts n’est envisageable sans le concours des savoirs naturalistes des populations locales, et sans la reconnaissance de leurs visions du monde qui diffèrent de la nôtre.

Présentation et modération : VINCENT TARDIEU
SAMEDI 12 AVRIL - 16 H 30
L'HOMME ET SES ANIMAUX DOMESTIQUES
JOCELYNE PORCHER
CINÉMA LE PALACE
L’HOMME ET SES ANIMAUX DOMESTIQUES
Depuis la domestication du loup par les chasseurs du Paléolithique, puis les prémices de l'élevage au cours du Néolothique, il y a environ 10 000 ans, le lien qui unit hommes et animaux domestiques s’inscrit profondément dans l’histoire et la culture de nos sociétés. Élevage accusé aujourd’hui de participer au réchauffement climatique mais élevage qui est reconnu par l’Unesco comme nous ayant légué un patrimoine culturel et paysager unique ! Quelle place sociale et éthique occupent cette activité et ses acteurs dans notre
monde d’aujourd’hui ?
Bien au-delà de la problématique du bien-être animal, que nous disent ses évolutions récentes, de l’élevage paysan au développement industriel des productions animales, sur notre rapport à cette "nature domestiquée", sur la vision de la place de l’homme dans cette relation et sur la place accordée à la mort dans ce contexte ?
Voilà quelques questions auxquelles Jocelyne Porcher tente de trouver des réponses qu’elle livrera dans cette intervention, en s’appuyant sur ses expériences et ses recherches "de l’intérieur" sur l’élevage sous ses différentes formes.

Présentation et modération : VINCENT TARDIEU
SAMEDI 12 AVRIL - 20 H 30
ÉTHIQUE DE LA RELATION HOMME-ANIMAL
RICHARD AFEISSA
CINÉMA LE PALACE
ÉTHIQUE DE LA RELATION HOMME-ANIMAL
Comme chiens et chats : tel est le sens de la relation pleine de tensions que les théoriciens de l’éthique environnementale et ceux de l’éthique animale ont soutenu au cours des trente dernières années. Hicham-Stéphane Afeissa se propose d’expliquer en termes simples les principaux enjeux de ce conflit fratricide qui aura vu s’opposer les défenseurs de l’environnement à ceux de la cause animale, alors même qu’il aurait pu sembler bien plus naturel qu’ils soient les uns pour les autres d’indissociables partenaires luttant main dans la main et développant des stratégies communes pour faire échec aux entreprises de ceux qui, au sein du même système social, rejettent des produits toxiques dans les rivières, détruisent les fonds de corail, polluent l’atmosphère, massacrent les baleines jusqu’à menacer des espèces entières d’extinction. Comment comprendre que le mariage entre les penseurs d’éthique environnementale et les penseurs d’éthique animale ait rapidement donné lieu à un divorce, en dépit de la convergence de leurs luttes et de références philosophiques largement communes ?

Présentation et modération : VINCENT TARDIEU
INFORMATIONS et RESERVATIONS

Mairie du Vigan
du lundi au vendredi 9h-12h et 13h30-17h
04 67 81 66 00