Éco-dialogues 14 - Ateliers-tables rondes

14-17 novembre
SAMEDI 16 NOVEMBRE - 10 H -12 H
COMMENT NAÎT-ON AUJOURD'HUI ?
NATHALIE BURGER - FRANÇOISE SERVENT
SALLE DU CANTOU
Préparer la naissance, accoucher, prendre soin des tout petits… Dans ce domaine, chaque culture, chaque pays a ses propres coutumes et pratiques.
Plusieurs de nos pays voisins ont mis en place des structures d’accueil distinctes des maternités classiques pour favoriser les accouchements dits “naturels” ou “physiologiques”, ainsi que des réseaux d’accompagnement pour donner la possibilité aux femmes qui le souhaitent d’accoucher à domicile.
Quelles sont les méthodes institutionnalisées et les alternatives proposées, en France ? Quels sont les freins au développement de telles alternatives ? Quelles solutions pourrait-on envisager afin d’élargir l’offre de choix ?

Avec Nathalie BURGER

N-Burger-vignette

Pédiatre libérale au Crès (Hérault), spécialisée en neurologie pédiatrique. Elle effectue régulièrement des gardes à la maternité de la Polyclinique Saint-Roch à Montpellier.

et Françoise SERVENT

F-Servent-vignette
Sage-femme à Montferrier (Hérault). Installée depuis 1993 en libéral, elle pratique entre 50 et 80 accouchements à domicile par an.

En présence également des sages-femmes du Vigan, Magalie Fesquet et Émilie Peyre-Pialot (de gauche à droite) :

M-Fesquet-vignette    E-Peyre-Pialot-vignette

Modération : Maëlle DEQUAND, médecin généraliste.
SAMEDI 16 NOVEMBRE - 16 H 30 - 19 H
PRÉVENIR VAUT MIEUX QUE GUÉRIR : LA PRÉVENTION INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE
MARIETTE GERBER
SALLE DU CANTOU
La prévention, qui joue un rôle majeur dans la santé, a pris historiquement diverses formes : dès le XIXe siècle des mesures d’hygiène et de vaccination ont contribué à éradiquer certaines maladies transmissibles et à augmenter l’espérance de vie. Aujourd’hui il nous faut prévenir les maladies transmissibles comme les maladies chroniques dégénératives (démences séniles, maladies cardio-vasculaires, cancers…).
Toute mesure préventive repose bien sûr sur la responsabilité individuelle, l’alimentation et l’activité physique contribuant à assurer le bon développement de l’enfant et de l’adolescent et la bonne santé de l’adulte.
Mais alors, qu’en est-il des responsabilités collectives ? Qui peut garantir la sécurité et la qualité nutritionnelles, la qualité de l’air, de l’eau, etc. ? Quels sont les dispositifs de santé dite “publique” ? Enfin, quelle part doit prendre le citoyen dans la revendication et dans la mise en oeuvre de ces mesures ?


M-Gerber-vignette
Médecin épidémiologiste et attachée au Centre de recherche en cancérologie du centre anticancéreux de Montpellier, elle étudie les facteurs de risque des cancers dans la nutrition. Membre de l’ANSES (Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Modération : Anne Bresson-Lucas, membre des Éco-Dialogues.
DIMANCHE 17 NOVEMBRE - 01 H - 12 H 30
LA PERTE D'AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES À LA FIN DE VIE
SYLVIE BLANCHARD - THIERRY DARNAUD
SALLE DU CANTOU
D’un côté, il y a la personne âgée qui vieillit, peut perdre tout ou partie de son autonomie, et voit s’approcher la mort. Cette période, parfois longue, s’accompagne de solitude, d’inquiétudes, de souffrances, mais aussi de difficultés affectives, familiales, financières.
De l’autre, il y a l’assistance des aidants, mais la famille comme les personnels des équipes médicales et des institutions gériatriques rencontrent des obstacles de tous ordres : fatigue, culpabilité, complexités administratives.
Comment vieillit-on et comment meurt-on en France aujourd’hui ? Quelles sont les solutions proposées pour chacune de ces étapes (premiers signes de perte d’indépendance, prise en charge devenue nécessaire, soins palliatifs) ? Quelle liberté de choix conservent la personne âgée et son entourage ? Mais surtout : quels moyens se donner individuellement et collectivement pour permettre à chaque personne de vieillir puis de mourir confortablement et dignement ?

Avec Sylvie BLANCHARD

S-Blanchard-vignette
Responsable de l’équipe mobile de soutien et de soins palliatifs, chargée de la création et la mise en place du comité d’éthique au Centre hospitalier d’Alès (2001-2009). Actuellement responsable du service de soins palliatifs au CHU de Nîmes.

et Thierry DARNAUD

Th-Darnaud-vignette
Psychologue clinicien. Maître de conférences à l’université de Toulouse 2, co-responsable du mastère 2 “professionnel de psycho-gérontologie clinique”. Formateur à l’approche systémique en France et à l’étranger. Thérapeute familial.

Avec (de gauche à droite) la participation, lors des débats, de :

Christian FLAYSSIER, coordinateur d'ehpad à Cendras ; Colette BOUDARD, déléguée départementale de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

Ch-Flayssier-vignette      C-Boudard-vignette

Modération : Anne Bresson-Lucas, membre des Éco-Dialogues.
INFORMATIONS et RESERVATIONS

Mairie du Vigan
du lundi au vendredi 9h-12h et 13h30-17h
04 67 81 66 00